Forums Discussion générale

Pages

COOL

Alors que je m'attendais à un vrai dimanche de merde, digne d'une période de guerre, ben non. 

Ok, ce matin à 10h00 j'étais pas devant ma télé, mais vu le temps, j'ai ouvert mes fenêtres histoire d'aérer la cambuse, et puis je suis allé m'acheter mes clopes et le Journal du dimanche chez mon voisin, le seul commerce du village, il ferme, je dois me taper 5 bornes pour aller acheter ma baguette. Du monde au comptoir, il fait bar aussi, ça cause corona, élections, PSG, tout en buvant son demi.  

Début d'am, je suis allé voter, une mouche volait dans le bureau de vote, on l'entendait, et devoir accompli, repli vers la maison.
Et c'est là qu'arrive un pote, bon, on fait quoi ? Balade au bord de la rivière, ok, je crois n'avoir jamais croisé autant de marcheurs. On a fini par se faire une pétanque sur la place de l'église devant chez moi, mon pote m'a dit que ça faisait longtemps qu'il s'était pas senti aussi cool, après il partait chercher sa femme qui tenait un bureau de vote dans une ville du coin.
Normalement, on refait pétanque dimanche prochain, je vais même le proposer à un autre pote, comme j'ai été obligé d'annuler les répétitions de ma chorale, autant maintenir un lien, en dessous de 10 on peut encore se rencontrer.
C'est dans des moments de grande galère comme ce qui nous tombe dessus, qu'on voit aussi les valeurs simples de la vie.
Îl en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire.....

Alors que je m'attendais à un vrai dimanche de merde, digne d'une période de guerre, ben non. 

Ok, ce matin à 10h00 j'étais pas devant ma télé, mais vu le temps, j'ai ouvert mes fenêtres histoire d'aérer la cambuse, et puis je suis allé m'acheter mes clopes et le Journal du dimanche chez mon voisin, le seul commerce du village, il ferme, je dois me taper 5 bornes pour aller acheter ma baguette. Du monde au comptoir, il fait bar aussi, ça cause corona, élections, PSG, tout en buvant son demi.  

Début d'am, je suis allé voter, une mouche volait dans le bureau de vote, on l'entendait, et devoir accompli, repli vers la maison.
Et c'est là qu'arrive un pote, bon, on fait quoi ? Balade au bord de la rivière, ok, je crois n'avoir jamais croisé autant de marcheurs. On a fini par se faire une pétanque sur la place de l'église devant chez moi, mon pote m'a dit que ça faisait longtemps qu'il s'était pas senti aussi cool, après il partait chercher sa femme qui tenait un bureau de vote dans une ville du coin.
Normalement, on refait pétanque dimanche prochain, je vais même le proposer à un autre pote, comme j'ai été obligé d'annuler les répétitions de ma chorale, autant maintenir un lien, en dessous de 10 on peut encore se rencontrer.
C'est dans des moments de grande galère comme ce qui nous tombe dessus, qu'on voit aussi les valeurs simples de la vie.
Îl en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire.....

Heureusement que t'as bien profité ce WE car dans 2/3 jours je pense qu'ils vont nous la faire comme à madrid!
#restecheztoi

C'est dans des moments de grande galère qu'on voit aussi à quel point le Gaulois est «joyeusement» irresponsable.

Un ami pompier (gradé, bien gradé... donc informé, à priori) m'a fait passer il y a 72 heures une série de documents "pro" sur la base des quels bon nombre de décisions seront probablement prises.
Ce sont des documents arides, sans aucun artifice sensationnaliste.
Je partage avec vous ce que j'en retiens :
- les premières mesures prises correspondent parfaitement avec les documents en question. La suite semble donc maintenant assez prévisible. 
- dans des pays insuffisament préparés aux épidémies, quand les premiers cas ne sont pas détectés/isolés/traités avec efficacité la seule parade - quand l'épidémie a démarré - reste la distanciation sociale. C'est ce que les pays occidentaux (pas prèts, pas organisés...) sont maintenant condamnés à faire si ils ne veulent pas voir l'épidémie exploser et les systémes de santé réduits à faire de la médecine "de guerre" (de nombreux cas graves, tous potentiellement soignables mais techniquement impossibles à prendre en charge... donc on choisi qui on soigne... le reste... meurt !).
- Nous avons probablement trop tardé à prendre cette décision.
-  Un jour de retard dans la mise en place de ces mesures augmente dramatiquement (car exponentiellement) la gravité de la situation.
-  Conclusion personnelle sur l'attitude que je vais adopter : je vais éviter de jouer les gros malins et rester tranquillou à la maison en attendant la très probable annonce du lock-out complet qui à mon avis arrivera très vite. 
...
Après, chacun fait ce qu'il veut, hein ?
Mais le héros qui "résiste" en se balladant tranquille sans respecter aucune consigne... c'est pas avec sa santé qu'il joue, c'est avec la santé de tout le monde.
Il est peut-être temps de comprendre... qu'on y comprend rien à ce qui nous arrive !
Et d'écouter un peu ce qu'on nous dit sans trop faire les malins. 

swann a écrit :

Un ami pompier (gradé, bien gradé..)

Pfiou... je vois que monsieur fréquente du beau monde..
,-)

swann a écrit :

-  Conclusion personnelle sur l'attitude que je vais adopter : je vais éviter de jouer les gros malins

Puisse celà se généraliser aux autres sujets...
,-)

C'est fou de voir à quelle vitesse certains peuvent changer d'avis et vite comprendre que ça devient sérieux quand ils sont directement touchés!
Je m'explique: j'ai des amis/commerçants italiens (glacier au top du top à Bayonne à absolument essayer si vous passez par là) qui sont partis en Italie à Asti dans leur famille du 22 au 29/02. Avant de partir je leur ai dit "est-ce bien raisonnable?"... "mais ouais, t'inquiète, tout est sous contrôle, c'est qu'à Milan"! Ils sont revenus en bonne santé (les 15j sont passés) mais on pris conscience du problème depuis car ils ont perdu leur oncle vendredi matin et leur cousine de 58 ans et en réa sévère!
Tout ça pour dire que même les couillons finiront par comprendre... après avoir accéléré la contagion néanmoins! Et les plus cons diront fièrement "je l'ai eu, ça va c'est rien" mais auront assassiné d'autres personnes sans le savoir!

dryan a écrit :

C'est fou de voir à quelle vitesse certains peuvent changer d'avis et vite comprendre que ça devient sérieux quand ils sont directement touchés!


Bah c est normal nan ? Tout le monde vit au rythme des communiqués, et jusqu'il y a peu, ces derniers ont tout fait pour éviter les crises de panique. Du coup une certaine insouciance a continué à règner.
Il est donc Trop facile a posteriori de critiquer ceux dont emanent ces communiqués et qui n'auraient pas mis le curseur au bon endroit, tout comme il est trop facile de pointer du doigt ceux qui n'auraint pas suffisamment bien anticipé l'etendue du problème, à fortiori quand ces derniers ont connu d'autres crises sanitaires durant lesquelles on leur a raconté un certain nombre de bobards qui ont fait date..

redneck a écrit :

swann a écrit :

Un ami pompier (gradé, bien gradé..)

Pfiou... je vois que monsieur fréquente du beau monde..
,-)

J'étais absolument certain qu'on allait avoir droit à cette vanne débile...

J'admire Redneck, il est cohérent.
Détestable jusqu'au bout.
Classe...

[quote=redneck]

 a écrit :

 des communiqués,  jusqu'il y a peu,  ont tout fait pour éviter les crises de panique. Du coup une certaine insouciance a continué à règner.

Sinon moi j'ai une collègue de 36 ans qui pète la forme
Elle est née à 60 km de Tchernobyl et ses 2 filles sont des bombasses en pleine santé
.
Moi ce matin j'ai fait la queue sur le parking du supermarché, à distance règlementaire du prédécesseur et sucesseur pendant une heure. Pas de prise de température avant de rentrer et rien pour désinfecter la barre de caddy 
Par contre, attente sous un grand soleil, je suis bon pour un corona de la peau

Pages

Dernières vidéos

  1. Vidéo : le comparatif 450 4T 2021 mx2k, six machines sur le grill
  2. Vidéo : le retour de la série MX World
  3. Vidéo : Dylan Ferrandis et tout le team Star Racing en préparation outdoor
  4. Vidéo : Leatt héritage Saison 1 épisode 4
  5. Vidéo : Red Bull Moto Spy, saison 5 épisode 4